08 février 2011

flash-back-coming-out de la page 27

Le lointain mais néanmoins hantant souvenir d'un médecin important de la ville dévoilant son véritable hobbie forme mine de rien la plus grande scène d'action de mon projet, vu qu'il lève la jambe. Pas facile à rendre le mouvement, d'ailleurs. Je vous laisse juger ci-dessous :

11

Posté par Lucas Taieb à 23:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 février 2011

le problème des lampes

12

Je fais pas mal de croquis de lampes en ce moment vu que y'en aura beaucoup dans mon projet, elles auront un rôle carrément très important. Elles parsèmeront la ville de leurs lumières. (Ah tiens d'ailleurs faut que je pense à faire des recherches de villes aussi...). Et les personnages s'envoieront des railleries à base de références à des lampes, histoire d'enfoncer le clou, ou plutôt l'ampoule.

Correction : "une hallogène" ça s'écrit en fait "un hallogène".

Re-Correction : Non, en fait c'est "un halogène", désolé.

Posté par Lucas Taieb à 18:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

tout peut servir d'inspiration

...même ma dernière liste de courses ! En effet, celle-ci sera à la base du découpement de la page 31, où l'action prend une tournure galopante, jugez-en par vous même :

13

Posté par Lucas Taieb à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

notes sur le méchant

14

J'ai trouvé tous ces conseils dans un manuel de scénariste, une bible que je vous conseille à tous, dans la série Comment faire pour cela : Comment faire pour scénario. Trouvable sur tous les bons sites de vente en ligne bien plus facilement que chez un libraire poussiéreux et ennuyeux, pensez-y !

Posté par Lucas Taieb à 18:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

m'imprégner des bâtiments

Tout à l'heure j'ai mis le nez dehors et voici ce que j'ai vu : des pâtés de maisons que j'ai dessinés et qui m'ont donné envie de faire un jeu de mot avec le mot "pâté" au sens de "pâté qu'on mange" et donc de faire tourner mon histoire autour du pâté qu'on mange dans des pâtés de maisons, ça peut être pas mal non ? Bon, il se trouve qu'un passant m'a assez violemment abordé alors que j'avais le nez dans mon carnet, comme vous le verrez ci-dessous, mais vous savez comment sont les gens, ils ne comprennent pas l'art.

15

Posté par Lucas Taieb à 21:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 février 2011

gag de la page 9

Je mettrai quelques p'tits gags en une page pour faire quelques respirations-intercalaires dans le récit, cela permettra de détendre l'atmosphère. En voici un, particulièrement cocasse je trouve :

16

Posté par Lucas Taieb à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

l'idée qui s'échappe

Quand je me souviens pas d'une idée, je cherche à me souvenir précisément de la situation physique et mentale dans laquelle j'étais quand je l'ai eue, c'est comme quand on cherche un objet qu'on a perdu. Bon, ça marche pas souvent mais c'est pas grave, je tape très fort avec mes poings contre ma table et ça saigne partout et je me maudis d'avoir peut-être laissé passer l'idée qui me rendra célèbre et talentueux, mais c'est tout.

17

Posté par Lucas Taieb à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

ceux qui me liront peut-être un jour

18

Posté par Lucas Taieb à 21:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2011

de sacrées gueules de vainqueurs

Il paraît que dans les histoires il faut qu'il y ait du second degré et que pour qu'il y ait du second degré il faut des personnages abrutis qui sourient tout le temps et qui ont pas conscience d'être des abrutis. J'en ai donc mis cinq d'un coup, pour être carrément marrant. Et je les ai direct mis en scène dans une séquence trop drôle où ils sont complètement à l'ouest alors que le héros leur demande un truc, donc ils disent tous à la suite une réplique cocasse, ça sera toujours comme ça à chaque fois que le héros parlera, ça sera à chaque fois suivi des répliques successives de la troupe des mongols, c'est comme ça qu'on doit faire il paraît. (Il y en a toujours un qui est plus lucide que les autres, je vous laisse deviner lequel.)

19

Posté par Lucas Taieb à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 février 2011

chevelure et moteur

En ce moment je me prends pas mal la tête (c'est le cas de le dire, vous verrez) sur le mécanicien du héros (qui par ailleurs n'a pas de voiture mais c'est justement une part importante de l'intrigue : pourquoi le héros a t-il un mécanicien alors qu'il a pas de voiture ?). Je sais vraiment pas quelle coiffure lui faire, j'hésite à fond.

20

Mon idée c'est que sa coiffure ce sera des lui-même !!! Comme ça on saura carrément qu'il est un mécanicien, on pourra pas se tromper !!! Du jamais-vu non ?

21

Posté par Lucas Taieb à 11:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]