28 mars 2011

résultat du GRAND CONCOURS

C'est donc messieurs L. et Geoffroy qui ont gagné, et j'en profite pour les remercier de leur participation. La réplique gagnante qui sortira de la bouche du benêt plein d'alibis est donc "le", et voici donc la page où celle-ci apparaît, page qui se trouve être la dernière du projet, eh oui il s'agit du dénouement du récit. Donc SPOILER, comme on dit.

42

Posté par Lucas Taieb à 18:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

04 avril 2011

recherche de typo pour le titre du projet

43

44

Perso je préfère les dernières typos, à la fois plus stylisées (et donc plus jolies) et surtout beaucoup plus lisibles. Regardez comme j'ai naturellement évolué vers elles, c'est beau. Je me suis laissé porter, c'est beau. Qu'en pensez-vous ? Que c'est beau ? (Je ferai pas de vote cette fois-ci car je suis sûr que vous êtes d'accord avec moi que c'est beau.)

Posté par Lucas Taieb à 23:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

il faut savoir saisir ce qu'il y a sous nos yeux (1)

Il faut savoir saisir ce qu'il y a sous nos yeux, premier volet. (Retenez bien ça les enfants.)

Voici une citation entendue et aussitôt griffonnée un soir de beuverie entre potes :

45

Et voici comment je l'ai magistralement incluse dans une scène psychologiquement complexe qui me mettait dans l'embarras, n'arrivant pas à lui trouver de chute (car il faut toujours une chute dans une scène) :

46

Comme quoi, même l'ami Momo, pourtant potache et simplet, peut servir d'inspiration à une séquence tragique d'anthologie !!! Vive l'art !!!

Posté par Lucas Taieb à 23:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 avril 2011

il faut savoir saisir ce qu'il y a sous nos yeux (2)

Il faut savoir saisir ce qu'il y a sous nos yeux, second volet. (Prenez-en bien note les amis.)

Il faut faire poser nos potes, il faut profiter d'eux un max, il faut savoir saisir le potentiel de personnage potentiel qu'ils ont au fond d'eux pour les inclure dans notre projet potentiel. L'autre jour ça tombait trop bien, il se trouve que mon pote Xavier (Ludovic pour les intimes) s'est mis à ressembler un max au mec de mon histoire qui à un moment se tourne sur le côté en levant les bras avec une fourchette dans la bouche et un béret qui lui cache l'oeil, quelle coïncidence, quel pain béni ! Je l'ai donc saisi sous mes yeux avec un vieil appareil photo et je l'ai ensuite croqué le plus fidèlement possible, comme il se doit.

47

48

Et ensuite j'ai fait la même chose avec un tableau que j'ai trouvé par hasard sur google, un portrait qui représente une fille, vu que j'ai besoin d'un personnage féminin pour mon récit potentiel que j'ai le projet de projeter de préparer. Je lui ai fait des longs cils comme ça on voit mieux que c'est une fille sinon on comprenait pas !

 49

50

Vous aussi, basez-vous sur des trucs !

Posté par Lucas Taieb à 19:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 mai 2011

TCHAC

J'arriverai jamais à réussir dans la BD du coup je fais du cinéma maintenant. Ce qui est cool dans le cinéma c'est que l'on peut se servir des autres. On dit que "tchac" et puis hop, on est une star, alors que c'est les autres qui ont bossé à votre place. Et on passe pour un génie. Vive le cinéma, vive TCHAC ! http://www.dailymotion.com/video/xil23p_tchac_webcam

Posté par Lucas Taieb à 22:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 août 2011

les trucs écartés parce que trop chelous

Les séquences abandonnées du projet de bande dessinée sont toutes par ici, merci de votre attention : http://devotreattention.canalblog.com/

Certains me disent que c'est meilleur que le projet officiel, je ne sais qu'en penser. Les gens sont jaloux, c'est tout.

Mais bientôt je reviens avec un autre projet, na !

Posté par Lucas Taieb à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 août 2011

un nouveau projet

Finalement j'abandonne le cinéma comme j'ai abandonné la bande dessinée, et je décide de devenir vendeur en livres. Ça m'a pris comme ça, tout d'un coup. Et en plus je dois faire un rapport dessus alors ça rigole pas.

51

 

Posté par Lucas Taieb à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

1er projet de plan pour le projet

52

Bah ouais parce qu'après tout c'est comme ça que se découpe le métier de vendeur en livres : 1) On ouvre des cartons de livres qui arrivent, 2) On les lit et on raconte leurs histoires aux gens qui aiment bien les histoires, 3) On ferme des cartons de livres qu'on renvoie. C'est le mouvement perpétuel. Faudra que je pense à dire ça le jour de ma soutenance, en le déclamant emphatiquement : "C'EST LE MOUVEMENT PERPETUEL !!!".

Posté par Lucas Taieb à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

à éviter (1)

53

Posté par Lucas Taieb à 20:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

11 août 2011

la genèse de tout cela

54

55

56

Posté par Lucas Taieb à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]