Préparation en vue d'un projet

06 février 2011

le début de tout

1

Hier, sous un pied de table, j'ai retrouvé cette exhortation à créer que j'avais noté dans un petit carnet. Bon sang mais c'est bien sûr, mon fameux projet !!! Je m'y suis donc mis de ce pas, car je suis sage et obéissant avec mon tempérament d'artiste inspiré.

Posté par Lucas Taieb à 19:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

genèse du héros principal

2

Je ne pensais pas que le numéro de téléphone de je-sais-plus-qui allait me servir de base pour mon héros aujourd'hui bien en place (vous verrez) !!! Comme quoi, une simple inscription machinale faite dans un coin de page peut faire crépiter notre cerveau et nous amener à confectionner un véritable personnage bourré de subtilités. Personne n'avait pensé jusque là à faire tenir le beau rôle à un numéro de téléphone !!! Vous remarquerez que quand il est ému, ses chiffres sont en gras. (À noter qu'au début je voulais lui faire dire une réplique rigolote du style "dring dring" quand il tenait son pistolet, mais je ne tiens finalement pas à lui rappeler son origine de numéro de téléphone, il faut qu'il s'émancipe quand même.)

Posté par Lucas Taieb à 19:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

l'inspiration n'attend pas

3

Artiste est un métier à temps plein. À tout moment peut surgir une idée. C'est pourquoi je note tout ce qui me passe par la tête, je m'efforce de suivre le fil de ma main qui me fait tracer des trucs, car je sais que dans toutes ces esquisses se trouveront un jour les prémices d'une grande oeuvre. C'est dans mes carnets que les personnages s'affirment, que les idées s'explicitent, que les démarches s'éclaircifient, que je découpe les salsifis.

Posté par Lucas Taieb à 19:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

case 4, page 6

Je vous dévoile en exclusivité une case déjà entièrement terminée et qui m'est venue comme une fulgurance évidente. (À noter qu'une fulgurance est toujours évidente sinon ce ne serait pas une fulgurance.)

4

Posté par Lucas Taieb à 19:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 février 2011

le méchant et son faire-valoir

5

J'ai eu une super idée : le faire-valoir du méchant sera le martyr de sa religion. Et à cause des caractéristiques de sa martyrisation, il ne pourra répondre qu'en ronflant aux diverses vannes méprisantes du méchant qui se fera valoir en faisant remarquer par exemple qu'il est très étourdi. Car comme tout martyr il est resté bloqué pour toujours dans le sacré de son passé, à savoir en l'occurence sur une table tournante d'empalement. Vous en pensez quoi ?

Correction : après une rapide recherche, il se trouve que c'est "écartèlement" le supplice où on a les bras écartelés, pas empalement !!! Bon, on verra, je changerai peut-être ça du coup vu que ça sonne moins bien. 

Posté par Lucas Taieb à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

premières esquisses du faire-valoir du gentil

6

En BD il est important de savoir dessiner un personnage sous tous les angles. C'est ce que j'ai tenté de faire ici pour la première fois avec l'acolyte du gentil que je venais de créer, eh ben c'est pas facile. 

Posté par Lucas Taieb à 22:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

découpement de la page 18

Il paraît qu'en BD il y a l'étape du "découpement" où il faut placer les cases selon un agencement qui fonctionne, alors je vous présente en avant-première le découpement de la page 18 qui s'avère très importante pour le récit. Vous remarquerez que je place déjà quelques repères et personnages pour me faciliter la tâche quand j'attaquerai le crayonné proprement dit, histoire de pas me lancer dans le vide non plus.

7

Posté par Lucas Taieb à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

feuille de route scénaristique

8

Posté par Lucas Taieb à 22:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

08 février 2011

mauvaises idées

9

Il faut savoir reconnaître quand on fait fausse route. C'est un devoir pour un artiste inspiré d'être humble, car on est tellement souvent pas humble qu'il faut bien être un peu humble parfois pour la route.

Posté par Lucas Taieb à 22:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

les animaux de compagnie des personnages

10

Avant de trouver leurs noms il fallait que je trouve le sport que chacun pratiquait, car dans le monde de mon histoire il faut obliger les animaux de compagnie à pratiquer un sport collectif, ce qui d'ailleurs leur servira pour faire la révolution de l'univers à un moment dans le déroulement du récit (cherchez l'intrus : celui qui fait du golf sera clairement handicapé niveau esprit d'équipe et franche solidarité virile qui transpire sous les bras, mais on y peut rien, c'est la sélection naturelle).

Posté par Lucas Taieb à 22:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]