Il faut savoir saisir ce qu'il y a sous nos yeux, second volet. (Prenez-en bien note les amis.)

Il faut faire poser nos potes, il faut profiter d'eux un max, il faut savoir saisir le potentiel de personnage potentiel qu'ils ont au fond d'eux pour les inclure dans notre projet potentiel. L'autre jour ça tombait trop bien, il se trouve que mon pote Xavier (Ludovic pour les intimes) s'est mis à ressembler un max au mec de mon histoire qui à un moment se tourne sur le côté en levant les bras avec une fourchette dans la bouche et un béret qui lui cache l'oeil, quelle coïncidence, quel pain béni ! Je l'ai donc saisi sous mes yeux avec un vieil appareil photo et je l'ai ensuite croqué le plus fidèlement possible, comme il se doit.

47

48

Et ensuite j'ai fait la même chose avec un tableau que j'ai trouvé par hasard sur google, un portrait qui représente une fille, vu que j'ai besoin d'un personnage féminin pour mon récit potentiel que j'ai le projet de projeter de préparer. Je lui ai fait des longs cils comme ça on voit mieux que c'est une fille sinon on comprenait pas !

 49

50

Vous aussi, basez-vous sur des trucs !